Garder son numéro de téléphone en cas de déménagement

Les abonnés peuvent garder leur numéro de téléphone lorsqu'ils déménagent, même s'ils changent de région; à condition toutefois que leur opérateur propose ce service.

En introduisant la portabilité des numéros entre fournisseurs de services de télécommunication le 1er mars 2000, puis le plan fermé de numérotation le 29 mars 2002, la Commission fédérale de la communication (ComCom) a créé les bases de la portabilité géographique des numéros. Depuis avril 2002, les opérateurs peuvent permettre à leurs abonnés de conserver leur numéro lorsqu'ils déménagent, quelle que soit la région de Suisse où ils s'établissent. Les abonnés ont également la possibilité d'obtenir un nouveau numéro fixe de leur choix, indépendamment du lieu de domicile, pour autant que leur opérateur propose ce service. Les fournisseurs de services de téléphonie par l'internet, notamment, ont recouru à cette option et proposé des offres ciblées à leur clientèle. Par contre, les opérateurs traditionnels n'ont tout d'abord autorisé la portabilité géographique des numéros que de manière restreinte.

Etant donné que la portabilité géographique des numéros est facultative, les fournisseurs sont libres de facturer une taxe de traitement. Si l'un d'entre eux refuse le portage du numéro ou qu'il ne fournit pas de raccordement à la nouvelle adresse, les abonnés peuvent tout de même conserver leur numéro en changeant d'opérateur.

Jusqu'à présent, la possibilité de garder son numéro lors d'un déménagement n'a guère été utilisée. L'OFCOM pense toutefois que de plus en plus de personnes y recourront à l'avenir et qu'il ne sera plus considéré comme exceptionnel d'avoir un numéro qui ne correspond pas à l'indicatif du domicile.

Contact spécialisé
Dernière modification 05.10.2010

Début de la page

https://www.bakom.admin.ch/content/bakom/fr/home/telekommunikation/nuetzliche-infos/telefonnummer-mitnehmen-bei-einem-umzug.html