Services de communication mobile

L’indice des services de communication mobile, basé sur les trois principaux fournisseurs de services suisses, a diminué de 8.4% pour un usager moyen par rapport à l’année précédente. Cette diminution est à nuancer selon les segments de marché (abonnements ou cartes prépayées). Pour un usager moyen avec un abonnement, les prix ont diminué de 13.1%, alors qu’avec une carte prépayée l’indice est resté stable. Plusieurs revendeurs de services mobiles ont également été considérés dans l’analyse et leurs performances ont été comparées avec les indices totaux qui sont fabriqués avec les trois principaux fournisseurs uniquement. L’analyse inclut la téléphonie mobile, les SMS et les services de données mobiles.

Tendance à la baisse pour l'ensemble des usagers

L’évolution des prix entre 2018 et 2019 est caractérisée par une baisse des prix pour tous les types d’usagers. Le petit usager a vu sa facture baisser de 5.5%, l’usager moyen de 8.4% et le gros usager de 7.8%.

Abonnements versus cartes prépayées

Entre 2018 et 2019, sur le marché des abonnements nous assistons à des diminutions de prix. Sur ce marché, les prix ont diminué de -6.9% pour un petit usager, -13.1% pour un usager moyen et, enfin, -18.5% pour un gros usager. Sur le marché des cartes prépayées, les prix sont restés stables. 

Ces évolutions de prix s’expliquent comme suit : 

  • Petit usager : Swisscom a baissé le prix de son abonnement InOne Light (avec voix illimitée). Les prix des autres produits n’ont pas évolué.

  • Usager moyen : Swisscom et Salt proposent désormais des abonnements moins chers et mieux adaptés aux volumes de données consommées. L’abonnement de Sunrise est identique à celui sélectionné en 2018. Concernant les produits prépayés, les trois opérateurs proposent toujours les mêmes produits.

  • Gros usager : Swisscom et Salt ont vu le prix de leur abonnement diminuer alors que pour Sunrise c’est le statu quo. Les prix des produits prépayés n’ont pas évolué.

 
 

Cas spéciaux

Comme pour les années précédentes, 2019 est caractérisée par la présence de produits atypiques, surtout offerts par des revendeurs, pour lesquels une comparaison avec la majorité des produits ne convient pas. Ces produits se différencient de leurs concurrents en proposant des prix pour les communications à destination du même réseau mobile de très loin inférieurs. Or, ces tarifs ne s’appliquent dans la réalité que rarement, puisque les parts de marché détenues par ces fournisseurs sont relativement faibles. Il importe donc d’être prudent lors d’interprétations sur leurs positionnements.

Indices de prix des services de communication mobile selon les profils d’usagers, 100 = période 2012, source OFCOM
Année Petit usager Usager moyen Gros usager
1998 204.6 261.2 358.1
1999 192.1 243.5 326.0
2000 184.8 224.9 289.6
2001 155.2 226.3 296.7
2002 155.0 224.5 289.8
2003 154.8 222.6 286.6
2004 153.6 221.8 284.7
2005 145.3 188.0 240.8
2006 118.2 139.3 162.4
2007 117.4 137.5 159.4
2008 114.8 132.3 148.8
2009 119.3 134.0 148.1
2010 117.7 129.6 138.0
2011 115.2 122.1 139.0
2012 100 100 100
2013 90.6 94.7 104.0
2014 76.5 91.8 95.7
2015 66.2 72.1 70.4
2016 64.3 69.4 69.5
2017 64.3 73.6 71.5
2018 58.5 66.1 66.1
2019 55.3 60.5 60.9

Contact spécialisé
Dernière modification 25.03.2020

Début de la page

https://www.bakom.admin.ch/content/bakom/fr/home/telekommunikation/zahlen-und-fakten/sammlung-statisticher-daten/preise/mobilfunkdienste.html