Nombre de clients à la téléphonie mobile

Le nombre d'utilisateurs de la téléphonie mobile en Suisse augmente régulièrement jusqu’en 2014 depuis son apparition en 1978. La première carte à prépaiement (natel easy de Swisscom) pour téléphone portable a été introduite en octobre 1996.

Services sur les réseaux de radiocommunication mobiles (GSM, NMT ou UMTS) / Nombre de clients au 31.12. selon le type de contrat (Tableau SM1)
Nombre de clients au 31.12 2014 2015 2016 2017 Var. 16-17
Nombre de clients avec abonnements 6'869'163 7'103'022 7'334'535     7'562'629 3.1%
Nombre de clients actifs sans abonnements (cartes prépayées) 4'818'491 4'180'377 3'906'436   3'525'968 -9.7%
Nombre total de clients (avec et sans abonnements) 11'687'654 11'283'399 11'240'971  11'088'598  -1.4%
Dont ceux ayant changé d'opérateur durant la période du 01.01 au 31.12 sans changer de numéro d'appel 214'361 283'728 294'358        401'567 36.4%
En % du total 1.83% 2.51% 2.62% 3.62% -
Taux de pénétration au 31.12. (Tableau SM2)
  2014 2015 2016 2017
Nombre  total de clients (avec et sans abonnements)  11'687'654 11'283'399 11'240'971 11'088'598
Taux de pénétration en % 141.9% 135.5% 133.6% 130.7%
Client actifs sans abonnements en % du nombre total de clients 41% 37% 35% 32%
Nombre de clients à la téléphonie mobile

Deux méthodes s'offrent à nous pour mesurer le taux de pénétration de la téléphonie mobile dans la population:

  • la méthode arithmétique : on divise le nombre d'abonnements par la population résidente comme nous l'avons fait dans le tableau SM2;
  • l'enquête par échantillonnage auprès de la population.

La deuxième méthode est meilleure et donne un résultat plus fiable car elle évite les redondances et les "faux clients". Elle est aussi plus coûteuse.

En 2007, l'OFCOM a mandaté l'institut MIS Trend pour réaliser une étude auprès des usagers des services mobiles de télécommunications. Le taux de pénétration du téléphone mobile dans la population a été mesuré du 12 mars au 20 mai 2007 dans le cadre de cette enquête. Il en ressort que 80% de la population âgée de plus de 15 ans étaient équipée d'un téléphone mobile, alors que fin 2006 le taux de pénétration arithmétique présenté sur le tableau SM2 atteignait 99.1%.

Nous attribuons cette différence aux facteurs suivants:

  • doubles comptages (personnes titulaires de plusieurs cartes SIM);
  • Personnes domiciliées à l'étranger utilisant des cartes SIM suisses pour bénéficier des tarifs nationaux et éviter le coût du roaming;
  • machines équipées de cartes SIM pour communiquer avec d'autres machines ou avec des utilisateurs;
  • autres.

Vous trouverez les détails de cette étude sur notre site Internet à l'adresse suivante :

Faits et chiffres

Dans le fichier Excel suivant, vous trouverez des informations, chiffres et graphiques détaillés.

Contact spécialisé
Dernière modification 21.03.2019

Début de la page