Nombre de clients à la téléphonie mobile

Le nombre d'utilisateurs de la téléphonie mobile en Suisse augmente régulièrement depuis son apparition en 1978 jusqu’en 2014. La première carte à prépaiement (Natel easy de Swisscom) pour téléphone portable a été introduite en octobre 1996.

Services sur les réseaux de radiocommunication mobiles (GSM, NMT ou UMTS) ; nombre de clients au 31.12. selon le type de contrat (tableau SM1)
Nombre de clients au 31.12. 2017 2018 2019 2020 Var. 19-20
Nombre de clients avec abonnement     7'562'629 7'919'087 8'139'157 8'294'169 1.9%
Nombre de clients actifs sans abonnement (cartes prépayées)   3'525'968 2'869'515 2'747'491 2'711'891 -1.3%
Nombre total de clients (avec et sans abonnement)  11'088'598  10'788'602 10'886'648 11'006'060 1.1%
Dont ceux ayant changé d'opérateur durant la période du 01.01. au 31.12. sans changer de numéro d'appel        401'567 456'202 542'836 602'784 11.0%
En % du total 3.62% 4.23% 4.99% 5.48% 9.8%

Nombre de clients à la téléphonie mobile

*
Taux de pénétration au 31.12. (tableau SM2)
  2016 2017 2018 2019 2020
Nombre  total de clients (avec et sans abonnement) 11'240'971 11'088'598 10'788'602 10'886'648 11'006'060
Taux de pénétration en % 133.6% 130.7% 126.3% 126.5% 127.0%
Client actifs sans abonnements en % du nombre total de clients 35% 32% 27% 25% 24.6%

Deux méthodes s'offrent à nous pour mesurer le taux de pénétration de la téléphonie mobile dans la population :

  • la méthode arithmétique : on divise le nombre d'abonnements par la population résidente comme nous l'avons fait dans le tableau SM2 ;
  • l'enquête par échantillonnage auprès de la population.

La deuxième méthode est meilleure et donne un résultat plus fiable, car elle évite les redondances et les « faux clients ». Elle est aussi plus coûteuse.

En 2007, l'OFCOM a mandaté l'institut MIS Trend pour réaliser une étude auprès des usagers des services mobiles de télécommunication. Le taux de pénétration du téléphone mobile dans la population a été mesuré du 12 mars au 20 mai 2007 dans le cadre de cette enquête. Il en ressort que 80 % de la population âgée de plus de 15 ans était équipée d'un téléphone mobile, alors qu'à fin 2006, le taux de pénétration arithmétique présenté sur le tableau SM2 atteignait 99,1 %.

Nous attribuons cette différence aux facteurs suivants :

  • doubles comptages (personnes titulaires de plusieurs cartes SIM) ;
  • Personnes domiciliées à l'étranger utilisant des cartes SIM suisses pour bénéficier des tarifs nationaux et éviter le coût du roaming ;
  • machines équipées de cartes SIM pour communiquer avec d'autres machines ou avec des utilisateurs ;
  • autres.

Vous trouverez les détails de cette étude sur notre site internet en cliquant sur le lien ci-dessous :

Faits et chiffres

Dans le fichier Excel suivant, vous trouverez des informations, chiffres et graphiques détaillés.

Contact spécialisé
Dernière modification 07.03.2022

Début de la page