Prix de l'itinérance internationale

Pour les usagers suisses, les prix moyens de l'itinérance vocale depuis les pays d’Europe ont suivi une tendance à la hausse en 2018; par contre ils ont légèrement baissé dans le reste du monde. Les prix des services de données d'itinérance internationale sont restés stables en 2018, que l’on se trouve en Europe ou dans le reste du monde. L'évolution des prix standard moyens pour les SMS en 2018 montre une légère tendance à la baisse par rapport à l'année précédente, mais uniquement dans l'UE et uniquement pour les abonnements. Sinon, le niveau des prix reste stable.    


Méthodologie

Quatre fois par an, l'OFCOM recense les volumes (appels vocaux, SMS et données) consommés à l'étranger ainsi que les recettes correspondantes directement auprès des trois opérateurs de télécommunications mobiles. L'OFCOM calcule ainsi les prix moyens payés pour l'itinérance des services de téléphonie, de données et de SMS. La notion de «prix» se rapporte ici au quotient d’un revenu divisé par un volume, et ne doit pas être confondue avec des tarifs d’offres commerciales. Plus les prix de services d'itinérance sont attractifs, plus les gens en consomment à l'étranger. Pour cette raison, les prix agrégés dans l'enquête de l'OFCOM sont plutôt bas, car ils reflètent les volumes effectivement consommés, générés plus probablement par des consommateurs bénéficiant des tarifs les plus avantageux.

Etant donné que les opérateurs mobiles suisses offrent leurs services de téléphonie mobile sous forme de paquets liés à d'autres services, ils se déclarent parfois dans l’incapacité de ventiler les recettes uniquement imputables à l'itinérance. En outre, les trois fournisseurs proposent des offres de téléphonie mobile avec des minutes d'itinérance incluses. Cette tendance rend elle aussi plus difficile l’attribution du chiffre d'affaires généré par l’itinérance, les volumes consommés n'étant plus facturés à l'unité mais de manière forfaitaire dans le tarif de base mensuel. En conséquence, l'OFCOM ne travaille pour l'instant qu'avec des chiffres (recettes et volumes correspondants) qui ne proviennent pas de produits groupés.

 

Prix moyen de l'itinérance téléphonique internationale des fournisseurs de services suisses

Prix moyens de l'itinérance vocale

Les appels d'itinérance sortants à destination de la Suisse sont les plus avantageux. En 2018, le prix moyen par minute s’élève à CHF 0.68. Les appels émis à l'intérieur de la zone UE/EEE sont un peu plus chers (CHF 0.81). Les appels sortants effectués depuis les autres parties du monde coûtent en moyenne aux clients des opérateurs suisses CHF 1.76 par minute effectivement facturée, soit environ le double que le montant exigé pour les appels sortants depuis l'espace UE/EEE.
Les appels d'itinérance entrants dans les pays étrangers européens sont environ moitié moins cher que les appels sortants (CHF 0,38 par minute effectivement facturée). Au quatrième trimestre 2018, les appels entrants en itinérance reçus dans les autres parties du monde coûtent en moyenne CHF 1.45 la minute (voir illustration suivante).
 

Evolution des prix 2013-2018 (minutes facturées), en CHF, hors TVA

L'illustration suivante montre l'évolution des prix selon la région et le plan de tarification (abonnement ou pré-payement). Les services d'itinérance téléphoniques avec abonnement (mais sans minutes d’itinérance inclues) dans l’UE coûtent tendanciellement plus cher, alors que sur les deux dernières années, l'évolution des prix dans le reste du monde révèle une tendance baissière, pour les clients avec abonnement comme pour ceux en pré-payement.

 
Evolution des prix abonnements vs pré-payement, appels sortants (minutes facturées), en CHF, hors TVA

La différence de prix entre les offres prépayées et les abonnements sur facture est frappante. Depuis 2016, les clients en pré-payement semblent payer un tarif à la minute plus bas que les clients liés à un abonnement. Ce phénomène inattendu résulte pour partie de la base de données utile, toujours plus restreinte. En effet, la proportion du volume d'itinérance généré par les consommateurs détenteurs d’un produit groupé ne cesse de croître. Mais cette dernière ne figure pas dans la statistique de l'OFCOM, car certains fournisseurs ne répartissent pas leurs revenus provenant des produits groupés sur les différents services. Pour cette raison, la statistique de l'OFCOM se concentre sur les consommateurs d’offres non groupées, qui ne représentent toutefois qu’une fraction des volumes totaux consommés.

D’autre part, la tendance à la hausse des prix pour les consommateurs ne souscrivant pas à un abonnement de services groupés se manifeste depuis 2015. A partir de cette date, les volumes de données et de voix consommés par les clients des produits groupés augmentent beaucoup plus rapidement que ceux des autres clients.

La part du volume des services prépayés continue à diminuer en 2018. Plus faible que jamais, en raison de la baisse du nombre de clients prépayés, elle représente désormais à peine 2,7 % du volume total.

 
Wahl des Vertragsart für Sprachkommunikation, Abo vs Prepaid

En cas d'utilisation moyenne ou élevée des services d'itinérance, il peut s'avérer utile d'activer une option afin d'optimiser les dépenses. En moyenne, une option permet d'abaisser le prix par minute de 60% dans l’espace européen. Dans les autres parties du monde, l’acquisition d’une option permet de réduire la dépense de 31% par minute en moyenne (voir illustrations suivantes).

 
Evolution des prix standard vs option, appels sortants (minutes facturées), en CHF hors TVA

La facturation à la minute des appels d'itinérance se répercute directement sur le coût de ces services. En 2018, pour les clients des opérateurs suisses, la différence entre le nombre de minutes effectivement consommées et le nombre de minutes facturées par les opérateurs mobiles (sur la base d'un décompte à la minute) reste importante. Pour les appels sortants à l'intérieur de l'UE et dans les autres parties du monde, cette différence est de 23% respectivement 27%. Pour les appels entrants, elle est de 25% respectivement 31%.

 

Prix moyen des services de données d’itinérance internationale

Le prix moyen de l’itinérance de données dans les pays de l'UE/EEE a une nouvelle fois baissé en 2018, pour s'établir en moyenne à CHF 0,20 par MB (CHF 0.23 en 2017). L'utilisation des données dans le reste du monde a aussi tendance à devenir moins chère en 2018, avec CHF 0.12 par MB. Le fait que les prix dans l'UE soient plus élevés que dans le reste du monde est atypique et peut être attribué à la base de données toujours plus restreinte (voir ci-dessus).

 
Evolution du prix des données en CHF par MB, hors TVA

Par rapport à l'UE/EEE, les prix des services de données en itinérance en Suisse sont encore élevés. Cela s'explique en partie par le fait que les fournisseurs suisses doivent négocier leurs tarifs de gros (wholesale) avec leurs partenaires européens. En moyenne, ceux-ci s'élèvent en 2018 à environ CHF 0.02 par MB. En revanche, les prix de gros dans l'UE sont réglementés et fixés à un niveau beaucoup plus bas, ce qui peut expliquer en partie la différence de prix.
Le graphique ci-dessous montre l'évolution des prix dans l'UE et dans le reste du monde en fonction du plan tarifaire. La différence entre l'abonnement et l’offre prépayée est toujours significative. En 2018, un MB avec un abonnement coûte en moyenne CHF 0.20 (UE) ou CHF 0.12 (reste du monde), alors qu'il est facturé CHF 0.34 en pré-payement (UE et reste du monde).
 

Evolution du prix des données abonnement vs pré-payement en CHF par MB, hors TVA

Toutefois, les prix moyens des abonnements mentionnés ne reflètent qu'une partie de la réalité, car les consommateurs optent de plus en plus souvent pour des abonnements qui incluent des services d'itinérance. Cela signifie que l'itinérance est partiellement ou entièrement facturée à un tarif forfaitaire et non plus en fonction de la consommation. Comme ces revenus ne sont pas divulgués par les fournisseurs, ils ne peuvent pas être pris en compte dans les statistiques.

 

Prix moyens des services SMS d'itinérance internationale des fournisseurs suisses

L'évolution des prix moyens pour l'envoi d'un SMS à l'étranger révèle une tendance à la baisse en 2018. Les prix moyens des SMS en itinérance au sein de l'UE sont en baisse, tandis que les prix dans le reste du monde restent relativement stables. En 2018, l'envoi d'un SMS à l'étranger coûte en moyenne environ CHF 0,28 dans l'UE et CHF 0,10 de plus dans le reste du monde. Les prix varient significativement selon le type de contrat (abonnement / pré-payement).

Pour 2018, un SMS envoyé avec une carte prépayée coûte plus cher, respectivement 70% dans l’UE et 66% dans reste du monde en tarif standard qu'avec un abonnement. Toutefois, les prix moyens des offres prépayées et abonnements mentionnés ne reflètent qu'une partie de la réalité, car les services d'itinérance sont de plus en plus souvent inclus dans le tarif de base. Cela signifie que les fournisseurs de téléphonie mobile ne facturent plus en fonction de la consommation, mais selon un forfait sur une base mensuelle. Les fournisseurs ne précisent pas quelle part du montant forfaitaire est perçue pour les éventuels services d’itinérance. Pour cette raison, l'OFCOM peut seulement calculer les valeurs moyennes pour les «utilisateurs normaux». La dépense que représente l’envoi d’un SMS depuis l’étranger pour les consommateurs disposant d'un produit incluant l’itinérance ne peut pas être calculé.

 

Contact spécialisé
Dernière modification 13.02.2020

Début de la page