Communication mobile: évolution vers la 5G

Chaque année, la quantité de données que nous échangeons sur le réseau mobile double. L'introduction de la 3ème génération 3G (UMTS) au milieu des années 2000, puis le déploiement de la 4ème génération 4G (LTE) dès 2012 ont permis jusqu'ici de couvrir les besoins. Mais ces technologies atteignent aujourd'hui leurs limites. L'introduction de la 5G permettra d'augmenter notablement les capacités en matière de transmission de données.

Grafik 5G (Città)

Questions et réponses sur la 5G

Les FAQ donnent plus d'informations sur la 5G, dans les domaines de la technique, des antennes, de l'attribution des fréquences, des concessions et de la répartition des compétences.

Nouvelle technologie, nouvelles antennes

Pour le déploiement de la 5G, les opérateurs mettent en place de nouvelles antennes, dites adaptatives, qui transmettent les informations de manière ciblée vers l'usager pour lui permettre de bénéficier du meilleur débit. Elles réduisent en parallèle le rayonnement dans les autres directions.

5g Antenne
Antenne adaptative
4G Antenne
Antenne traditionnelle

Tests et mesures sur des antennes adaptatives

En mars 2020, le Département fédéral de l'environnement, des transports, de l'énergie et de la communication a chargé l'OFCOM d'effectuer des tests sur les antennes adaptatives.

Les mesures et les simulations effectuées dans le cadre de ce mandat montrent que

  • le niveau d'exposition moyen autour des antennes adaptatives est sensiblement plus faible qu'autour des antennes classiques;
  • les antennes conventionnelles émettent essentiellement vers le centre de leur zone de couverture. Plus l'utilisateur s'éloigne de cette partie centrale, plus la qualité de la transmission diminue. Les antennes adaptatives, quant à elles, envoient les données spécifiquement à l'appareil final, quel que soit sa position dans la zone de desserte. La communication garde la même qualité et la même vitesse, aussi en bordure de la zone.
  • le dispositif "power-lock" (limitation automatique de puissance), qui devra obligatoirement être implémenté sur chaque antenne adaptative, assure le respect des valeurs limites en retreignant la puissance d'émission à une valeur moyenne.

Le Rapport "Testkonzession und Messungen adaptive Antennen" du 24.09.2021 rassemble les résultats des mesures effectuées en été 2020 sur deux stations de base équipées de la technologie 5G ainsi que des simulations informatiques réalisées pour valider ces mesures. Des simulations complémentaires ont permis de visualiser l’exposition aux rayonnements non ionisants (RNI) lorsqu’une même antenne dessert un ou plusieurs utilisateurs, en tenant compte des nombreuses configurations possibles.

Le rapport complémentaire "Testkonzession und Messungen adaptive Antennen Nachtrag" du 8.2.2021 confirme les mesures et simulations du premier rapport et atteste de la fiabilité de la fonction power-lock, utilisée comme dispositif automatique qui limite la puissance d'émission des antennes adaptatives à la valeur moyenne correspondante.

Ces deux documents démontrent que la méthode utilisée pour évaluer le niveau d'exposition généré par une antenne classique ne peut pas être appliquée telle quelle aux antennes adaptatives. En effet, ce mode de calcul surévalue nettement l'exposition moyenne réelle générée par les antennes adaptatives. L'aide à l'exécution relative aux antennes adaptatives introduit donc un facteur de correction qui permet de garantir une équité de traitement entre les 2 types d'antennes tout en garantissant le respect des valeurs limites spécifiées dans l'Ordonnance sur la protection contre le rayonnement non ionisant (ORNI, RS 814.710).

Les résultats des tests et mesures réalisés par l'OFCOM ont grandement contribué à l'élaboration des aides à l'exécution relatives aux antennes adaptatives, émises par l'Office fédéral de l'environnement.

Les réseaux 5G

Les réseaux 5G représentent une révolution dans le domaine de la communication mobile puisqu'ils ouvrent la porte à de nouveaux champs d'application, en particulier dans le domaine de l'internet des objets (Iot), les communications entre machines (M2M), les applications ultra-larges-bandes, les voitures autonomes, etc…

Par rapport aux technologies de communications mobiles actuelles 3G et 4G, la 5G présente des avantages essentiels notamment pour le développement des nouvelles technologies.

*
Les 3 domaines d’utilisation de la 5G

Les plus de la 5G

  • Le temps de réaction (latency) de moins d'une milliseconde est 30 à 50 fois inférieur à celui de la 4 G,
  • le débit de communication de 10 Gbit/s est 100 fois supérieur à celui de la 4G,
  • le nombre de terminaux qu'il est possible de connecter en même temps est multiplié par 100 pour atteindre un million d'objets connectés au km2.
*
Evolution des applications de la 4G vers la 5G

Les étapes du déploiement de la 5G

  • novembre 2017: le Conseil fédéral réserve les bandes fréquences (700MHz et 3,5 GHz) à la communication mobile,
  • décembre 2017: une première version des standards pour la 5G est disponible
  • courant 2018: les premiers équipements pour la 5G sont disponibles,
  • février 2019: la Commission de la communication ComCom attribue les nouvelles fréquences aux opérateurs de communication mobile, avec la bande des 3,5 GHz comme bande initiale pour le déploiement de la 5G,
  • courant 2019: la 5G démarre en Suisse

La notice d'information ci-après offre un aperçu de la technologie 5G.

Dernière modification 27.04.2021

Début de la page

https://www.bakom.admin.ch/content/bakom/fr/page-daccueil/telecommunication/technologie/communication-mobile-evolution-vers-la-5g.html