Plan d'action national pour la sécurité des journalistes en Suisse

L'OFCOM élabore, en étroite collaboration avec le secteur des médias, un plan d'action national (PAN) pour la sécurité des professionnels des médias en Suisse. Les mesures s'orientent dans quatre directions: Protection contre les menaces et les discours de haine sur le web, protection physique par exemple lors de manifestations, protection contre les plaintes judiciaires abusives et meilleure reconnaissance du rôle et de la profession des professionnels des médias.

Des menaces et des violences à l'encontre des professionnels des médias existent même en Suisse. La pandémie de Corona a accentué la situation. Dans l'espace numérique en particulier, de nombreux professionnels des médias subissent une hostilité pouvant aller jusqu'au discours de haine. Conformément à une résolution du Conseil de l'Europe, l'OFCOM est en train d'élaborer, en étroite collaboration avec le secteur des médias, un plan d'action national (PAN) pour la sécurité des professionnels des médias.

Sur la base d'un sondage en ligne et d'entretiens avec des professionnels des médias, il ressort quatre préoccupations centrales des professionnels des médias, sur lesquelles le plan d'action entend se concentrer sur une :

  • Meilleure reconnaissance du rôle et de la profession des professionnels des médias
  • Meilleure protection contre les menaces et les discours de haine en ligne (les femmes travaillant dans les médias étant particulièrement touchées)
  • Meilleure protection physique, notamment dans le cadre de manifestations
  • Meilleure protection contre les actions en justice abusives contre les professionnels des médias (appelées "Strategic Lawsuits against Public Participation", SLAPPs)

Les mesures du plan d'action sont élaborées en collaboration avec le secteur des médias et sont ensuite mises en œuvre. L'OFCOM joue un rôle de facilitateur et de soutien. En outre, il s'appuie sur des travaux déjà en cours. Le plan d'action devrait être publié d'ici l'été 2023.

Points principaux

  • Sécurité : le plan d'action se concentre sur l'intégrité physique et psychique des professionnels des médias dans l'espace analogique et numérique, comme le prévoit la résolution du Conseil de l'Europe sur la sécurité des professionnels des médias. Le plan d'action ne traite pas de thèmes plus larges tels que les conditions de travail des professionnels des médias.
  • Les professionnels des médias : Le plan d'action s'adresse aux personnes qui exercent une activité journalistique pour la presse, la radio ou les médias en ligne, afin de fournir des informations au public et de classer ces informations. Selon cette définition, les blogueurs peuvent également être considérés comme des professionnels des médias, selon leur activité. Les influenceurs et influenceuses n'en font toutefois pas partie.
  • Format : le plan d'action aura un caractère de recommandation et ne sera pas juridiquement contraignant. Il sera placé sous la responsabilité du DETEC (conseillère fédérale Simonetta Sommaruga).

L'équipe du projet à l'OFCOM se tient à votre disposition pour tout renseignement complémentaire ou suggestion : nap@bakom.admin.ch

Plus d'informations :

  • Sondage en ligne de février 2022 sur la sécurité des professionnels des médias en Suisse (PDF ci-dessous)
  • Résolution du Conseil de l'Europe sur la sécurité des professionnels des médias de juin 2021

Contact spécialisé
Dernière modification 02.09.2022

Début de la page

https://www.bakom.admin.ch/content/bakom/fr/home/elektronische-medien/medienpolitik/nationaleraktionsplan.html